Franz Liszt (1811-1886)

Gastibelza, Bolero

Allgemeine Angaben zum Werk:

Titel: Gastibelza, Bolero
Entstehungszeit: 1844
Besetzung: Singstimme und Klavier
Opus: Searle 286: Gastibelza, Bolero

Text:

Textdichter: Vicomte Victor Marie Hugo
Liedtext: Gastibelza, l'homme à la carabine,
Chantait ainsi:
Quelqu'un a-t-il connu Donna Sabine,
Quelqu'un d'ici?
Dansez, chantez, villageois! La nuit gagne
Le mont Falou.
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou!

Quelqu'un de vous a-t-il connu Sabine,
Ma Sennora?
Sa mère était la vieille Maugrabine
D'Antequerra,
Qui chaque nuit criait dans la Tour Magne
Comme un hibou.
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou!

Dansez! chantez! des biens que l'heure envoie
Il faut user.
Elle était jeune et son oeil plein de joie
Faisait penser.
A ce vieillard qu'un enfant accompagne
Jetez un sou.
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou!

Dansez! chantez, villageois! la nuit gagne
Le mont Falou.
Sabine, un jour,
A tout vendu, sa beauté de colombe
Et son amour!
Pour l'anneau d'or du comte de Saldagne,
Pour un bijou.
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou!

Sur ce vieux banc souffrez que je m'appuie,
Car je suis las!
Avec ce comte elle s'est donc enfuie,
Enfuie, hélas!
Par le chemin qui va à travers la Serdagne,
Je ne sais où!
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou!

Je la voyais passer de ma demeure,
Et c'était tout.
Mais à présent je m'ennuie à toute heure,
Plein de dégout.
Rêveur oisif, l'âme dans la campagne,
La dague au clou.
Le vent qui vient à travers la montagne
Me rendra fou!
Letzte Änderung am 14. Januar 2006